Découvrez

Imaginez

Succombez

NOUS CONTACTER

Le mot du Maire

29/06/2021
Le mot du Maire

Madame, Monsieur,

Depuis le 11 Mai et le début du déconfinement, chacun d'entre nous essaie de retrouver un semblant de vie normale. Plus que jamais, la vaccination, le respect des gestes barrières et le civisme doivent nous protéger de ce virus !

Cette crise sans précédent a affecté nos vies quotidiennes. Nos habitudes ont été bouleversées, puisqu'il était interdit de nous rassembler, la convivialité et les rencontres avaient quasiment disparu.

Aujourd'hui un vent d'espoir nous permet de croire en des jours meilleurs !

Malgré des conditions difficiles, le Conseil Municipal et le personnel administratif et technique ont assuré leur travail et je veux ici tous les remercier.

L'année 2021 sera jalonnée de priorités concernant :

- la rénovation de logements et la construction de nouveaux, pour l'accueil de familles

- le devenir du village vacances AZUREVA dont nous sommes devenus récemment propriétaires et qui va malheureusement rester fermé pendant une période dont nous ne mesurons pas actuellement la durée.

Bien d'autres chantiers vont avancer en parallèle de cette actualité, notamment la fibre qui devrait être installée de façon définitive d'ici la fin de l'année, avec des difficultés rencontrées dans certains secteurs, mais nous n’en maîtrisons pas la mise en oeuvre.

Une baisse importante des effectifs dans notre école doit nous faire réfléchir à une organisation nouvelle avec les Communes voisines.

La piscine a été ouverte le 15 juin, pour la première fois depuis sa création, afin de permettre aux enfants de notre école et des écoles avoisinantes d’en profiter avant l'ouverture au public ; important après cette période encore plus difficile pour eux que pour les adultes.

L'avenir du Carladez, dans un des plus grands cantons du département en superficie, doit être notre priorité. Notre solidarité devra s'exercer chaque fois que cela sera possible, comme nous l'avons déjà fait à de multiples reprises, même si nous n'avons pas les mains libres.

Je terminerai mon propos en vous souhaitant à toutes et tous un bel été, en vous recommandant à nouveau d'être prudents pour vous, mais également pour tous les autres !

Didier CAYLA